Actualités

453vues

Share


Résumé : Caribous 77-Orléans - 05/11/2016

Equipe Caribous de Seine & marne D3 VS Renards d'Orléans D3 à la patinoire Dammarie les Lys - La Cartonnerie pour un match de D3 - Groupe B saison 2016-2017 le 2016-11-05 18:00:00
Les Caribous n’ont pas su rebondir…

 
Après leur première défaite de la saison face à Caen, les Caribous se devaient de rebondir.
Leur adversaire du soir se nomme Orléans, et ce match s’annonce encore une fois compliqué, étant donné que les Renards se trouvent seulement à 3 longueurs, des Caribous au classement.
 

La partie débute de la meilleure des manières, puisque après, à peine 13 secondes de jeu, Guillaume Barbier récupère le palet en zone d’attaque et envoie le palet en pleine lucarne ! (0’13’’).
4 minutes  plus tard, les Caribous lancent une contre-attaque, celle-ci, mal établie ne donnera rien, mais les joueurs continuent de presser sur le porteur du palet en zone d’attaque. Et cela va payer puisque le palet est récupéré par Quentin Blanchot qui tire. Le gardien Orléanais repousse la rondelle, mais Yann Guyot est bien présent au rebond, il se joue du gardien par une feinte et marque le second but des Cab’s (4’33’’).
On peut alors penser que les Caribous vont dérouler leur jeu et concrétiser davantage leurs offensives, mais le hockey est un sport bien surprenant…
Orléans va revenir dans la partie sur une erreur défensive des Caribous, Michal Macko récupère seul, le palet en zone d’attaque et se présente pour un face à face, qu’il remporte (6’46’’).
En power play, les joueurs de Dammarie-les-Lys vont en profiter pour reprendre deux buts d’avance, Damien Rosello, placé plein axe, provoque un tir du poignet et inscrit le 3ème but de son équipe (8’56’’).
Pas le temps de souffler dans ce match, 18 secondes plus tard, Orléans réduit de nouveau la marque, par l’intermédiaire de Radovan Horvath (9’14’’).
Ce match est plutôt équilibré, les équipes se procurent peu d’occasion mais la plupart font mouche, ce qui rend difficile le travail des gardiens.
Bénéficiant d’une nouvelle supériorité numérique, les Cab’s ajoute un 4ème but. Le palet passe entre les bottes du gardien, sur un tir de loin de Medhi Belhassen (10’34’’).
Les Caribous ont beau mener au score, leur supériorité n’est pas écrasante, mais ils reprennent du poil de la bête et inscrivent un 5ème but, ce qui leur permet d’avoir 3 buts d’avance dans ce match. C’est Kévin Dugas qui inscrit ce but, bien aidé par Romain Dupuy qui lui offre une belle passe devant la cage (14’44’’).
C’est à ce moment précis, que le coach des Renards décide de changer son gardien, Peter Veselovsky cède sa place à Matthieu Constantin. Changement tactique qui aura eu le mérite d’être bénéfique pour les renards.
A 15 minutes 28 de jeu, Medhi Belhassen provoque un penalty, Benjamin Jones se fait justice et inscrit un 3ème but pour Orléans.
La fin du 1er tiers sera cette fois à l’avantage des joueurs Orléanais en termes de niveau de jeu.
C’est donc en toute logique qu’ils inscrivent un 4ème but, en se jouant de la défense Dammarienne, alors en infériorité (16’25’’). Ils auraient même pu revenir au score à plusieurs reprises, mais Xavier Baudon Merot est là pour faire des arrêts déterminants.
Fin du tiers, les caribous mènent d’un petit but d’avance, 5 buts à 4.


Le 2ème tiers reste sur les bases du 1er, les équipes se valent rendant le spectacle plus intéressant pour les spectateurs.
Les équipes vont d’un but à l’autre, ce qui rend ce tiers plus rythmé.
Malheureusement, les premiers à concrétiser leur occasion sont les joueurs Orléanais. Les renards récupèrent le palet sur un engagement dans la zone défensive des Cab’s, et Micha Macko en profite pour égaliser à 5 partout.
Revenu pour la première fois à la hauteur des Caribous, Orléans va continuer ses offensives et les Caribous vont retomber dans leurs travers, et accumuler les pénalités.
Heureusement pour les Cab’s, leurs pénalités n’ont pas été préjudiciables, les renards n’ont pas su profiter de leur power play, qui a duré pendant près de 10 minutes. Les attaques non concrétisées des orléanais laissent des espaces dans leur défense, et les Caribous vont en profiter, c’est tout d’abord Romain Danton qui se présente seul face au gardien, mais celui-ci stop le tir (30’58’’). Premier face à face remporté par le gardien d’Orléans, mais 18 secondes plus tard, il ne peut rien faire face à Guillaume Barbier (31’16’’).
Les Caribous reprennent les devants mais Orléans n’a pas dit son dernier mot, et 2 minutes avant la pause, ils reviennent une fois de plus au score, sur une belle action collective, ils éliminent la défense de Dammarie, alors en supériorité, et se retrouvent à deux, seuls face au gardien qui ne peut rien faire (38’13’’).
Les équipes sont encore au coude à coude dans ce 2ème tiers, à 6 partout.
Le dernier tiers sera donc déterminant !
 
 
De retour des vestiaires, les Caribous vont devoir montrer du courage, face à des joueurs d’Orléans revenu à leur hauteur au score.
Et c’est ce qu’ils vont faire dès l’entame de ce dernier tiers, en power play, Romain Danton, situé à droite de la cage, presque à hauteur de la ligne de but, envoie un palet dans la lucarne (40’59’’).
Alors qu’on entrevoit peut-être la victoire, les tentatives offensives des Cab’s ne sont plus aussi pimpantes, face à face manqué, palet dans la lucarne retiré par la mitaine du gardien, l’efficacité s’est éteinte et le match va alors basculer…
Les renards vont d’abord revenir à 7 partout, d’un tir pleine lucarne de Michal Bedecs (47’33’’), puis prendre l’avantage au score, une première dans ce match, par l’intermédiaire du même joueur et sur une action similaire (50’53’’).
Les Cab’s sont menés pour la première fois dans ce match, et ils vont totalement perdre pieds…12 secondes après leur 8ème but, Antoine Mikaleff en ajoute un 9ème (51’05’’).
Non seulement la défense a rompu mais les joueurs sortent peu à peu de leur match, en accumulant une fois de plus les pénalités.
Pénalités qui leur vaudra de prendre un 10ème et dernier but dans ce match.
Les Cab’s tenteront de revenir, mais rien y fait, Orléans a déjà pris le large.
 
 
Les Caribous s’inclinent donc de nouveau, cette fois sur le score de 7 buts à 10 face à Orléans.
Les joueurs vont avoir quinze jours pour se remettre de ces deux revers de suite, avant d’affronter Evry/Viry, à la Cartonnerie le samedi 19 novembre, à 18h.
Amélie Richier
Actus match