Actualités

522vues

Share


Interview François Lapaque


Découvrez chaque semaine une courte interview d’un encadrant de notre club des Caribous 77.

L’entretien aura pour but de vous faire connaitre les nombreuses personnes qui donnent de leur temps pour que le club fonctionne de la meilleure des manières.

Aujourd’hui c’est François Lapaque qui s’est prêté au jeu des questions !


Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle François LAPAQUE, 31 ans, pacsé, et une petite princesse née en novembre.
Je suis arrivé aux caribous en septembre 2012 sous la présidence de Michel Ballasse en provenance de Toulon.
Lors de mon arrivée j’ai intégré l’équipe D4, équipe à laquelle j’ai tout de suite été intégré, sans problèmes en tant que joueur.
Au cours de cette même année, j’ai été initié à l’arbitrage par l’ancien président, qui était lui-même arbitre. J’ai donc vraiment découvert cette partie du sport à ce moment-là.
En parallèle j’avais la responsabilité d’entrainer des équipes mineurs, ce jusqu’à décembre 2015, j’étais aussi Co-responsable d’équipe D4 avec Sébastien ROISIN, sous la supervision de notre coach Guillaume DELLAZZERI, joueur de l’équipe D3.
A l’heure d’aujourd’hui j’essaye d’aider le club le plus possible mais malheureusement des impératifs professionnels diminuent mon implication au sein du club.
 

Comment vous êtes-vous dirigé vers l'arbitrage en hockey ?
 
J’ai commencé le hockey assez jeune, en tant que joueur au club de Nice.
Je faisais, en parallèle, plusieurs autres sports, comme du Rugby (en bon Toulonnais que je suis…). Mais un jour j’ai assisté à un match de hockey, on m’a proposé de faire un essai, et depuis ce temps, de toute évidence, j’ai oublié de ranger mes patins…
Un ancien joueur m’a dit «  ce sport, c’est comme une drogue. Quand tu commences, tu chopes le virus, et il ne te lâcheras plus jamais » !
Il avait raison…
Quelques années plus tard, j’ai eu une grosse blessure au genou, qui a fait que toute éventuelle carrière sportive que j’envisageais, relevait maintenant d’un doux rêve.
Etant d’un naturel compétiteur et accro au Hockey sur glace, il m’était inconcevable d’arrêter la compétition.
Si je ne pouvais plus être joueur, j’avais bien accroché à l’arbitrage auquel j’avais été initié et les choses se sont faites naturellement.
Un petit match par ci, un stage d’arbitrage par-là, et quelques années plus tard, me voilà niveau D.
 

A quoi correspond le niveau D d'arbitrage ?
 
Le niveau D d’arbitrage est le plus haut niveau d’arbitrage régional ouvrant la porte à l’arbitrage de catégorie national sanctionné par un stage d’été.
En résumé, j’ai la possibilité d’arbitrer des équipes mineures ELITE, et des catégories majeures, type D3, pour prendre exemple d’une catégorie dont le club dispose.
L’échelon d’après, est pour devenir arbitre national, et celui-ci sera pour cette été si la ligue me fournit suffisamment d’arbitrage avant juin pour valider ma partie pratique.
Sinon ce sera pour l’année prochaine car je ne compte pas m’arrêter là.
 

Quel est votre souhait pour cette saison ?
 
A titre personnel, mon souhait est d’effectuer le plus d’arbitrage possible afin de prendre de la bouteille pour valider la pratique de mon niveau, indispensable si je veux postuler au stage d’été pour faire de l’arbitrage national.
Et en tant que licencié des caribous, je souhaite réellement que l’obtention du précieux sésame, qu’est mon Niveau D, permettra au club d’obtenir plus de visibilité et d’aide, par exemple auprès de sponsor ou du conseil régional, en mettant en avant la bonne politique de formation du club que ce soit comme joueur, entraineur ou arbitre. Sachant que celle-ci fonctionne à plein régime !!
Il suffit juste de venir compter le nombre d’enfant sur la glace pendant les entrainements, le nombre et la qualité des entraineurs, ainsi que le nombre de joueurs, même mineurs postulant pour des stages d’arbitrage, pour se rendre compte qu’un changement s’opère, et un changement plus que positif !
 

Souhaiteriez-vous faire passer un message aux licenciés du club ?
 
Un message aux licenciés, dans l’absolue, j’en ai beaucoup à dire.
Principalement sur l’âme du club qui est directement liée aux parents, enfants et adultes qui le composent.
C’est vraiment un club qui se donne les moyens de ses ambitions, et les licenciés s’en rendent compte. Ce qui génère une excellente ambiance au sein du club et il faut que cela reste comme ça, même quand le club grandira.
Pour les jeunes joueurs qui veulent s’investir c’est super, et je leur rappellerai, que sans arbitres, pas de match, et sans matchs, pas de sport…
 
Je me permettrai de rajouter un dernier point qui est à mon avis de la plus grande importante.
Je tiens tout particulièrement à remercier le président du club Gildas et plus globalement, le staff au complet des Caribous, qui font un travail extraordinaire au sens étymologique du terme.
Sans eux, rien n’aurait été possible, autant d’un point de vue démarche du club, et d’un point de vue plus egocentrique…Sans l’opiniâtreté de Gildas, je n’aurais pas été en mesure de m’inscrire au stage m’aillant permit l’obtention du niveau D.
Je tiens aussi à remercier Stephane Cartailler, responsable arbitre du club, qui m’a permis au travers de nombreux arbitrages de catégories diverses, qu’il a pu me confier de prendre suffisamment d’expérience, afin de pouvoir prétendre a l’accès au stage de niveau D.
Pour conclure, je vous dis, à l’année prochaine pour une nouvelle interview, mais cette fois ci se sera pour un NIVEAU NATIONAL !! 

François Lapaque en bref :

Poste au sein du club :Arbitre
Date de naissance : 17/02/1985
Lieu de naissance : Seyne-sur-Mer (83)
Profession : Commercial 


Merci à François Lapaque pour sa disponibilité.
 

A.R.

Amélie Richier
Actus Club