Actualités

610vues

Share


Résumé : Caribous 77-Bordeaux - 04/03/2017

Equipe Caribous de Seine & marne D3 VS Boxers de bordeaux  D3 à la patinoire Dammarie les Lys - La Cartonnerie pour un match de PlayOffs - 2017 saison 2016-2017 le 2017-03-04 18:00:00
Les caribous tout proches de l’exploit
 
Samedi 25 février, les Caribous s’étaient inclinés 5 buts à 1 à Bordeaux dans leur match aller du premier tour des PlayOffs.
Le match de la revanche s’est disputé ce samedi, devant une patinoire de la Cartonnerie comble et nul doute que le public allait jouer un rôle important dans cette conquête à la qualification.
 
 
5 buts séparent les Caribous de la qualification pour le 2ème tour des PlayOffs, ils prennent donc rapidement le jeu à leur compte. Dans la première minute de jeu, nous notons déjà 3 tentatives de tir sur la cage bordelaise.
Petit à petit, les Caribous vont mettre une pression constante dans leur zone offensive, les Boxers ont du mal à se libérer et ne peuvent qu’évoluer en contre.
Après 5 minutes de jeu et une belle action collective, on pense alors à l’ouverture du score par les Cab’s mais le but est finalement refusé pour hors-jeu, la joie est donc de courte durée, il faut reprendre les efforts offensifs.
Les joueurs de Dammarie-les-Lys ont le contrôle du palet, sont bien en place mais parfois un joueur bordelais arrive à s’échapper du marquage et heureusement pour les Cab’s, leur gardien Thomas Collos est dans un grand soir !
Un but refusé puis, 10 minutes de pénalité pour Kévin Dugas, on pense alors que la soirée risque de ne pas être en faveur des Caribous et pourtant…suite à de multiples tirs à bout portant et dans une confusion totale, Mehdi Belhassen ouvre le score pour les Caribous (12’22’’).
Le premier but était sans doute le plus dur à mettre, c’est pourquoi les Caribous remettent un coup d’accélérateur.
Les Boxers sont pris à la gorge, ils réussissent tout de même à s’offrir 3 break dans ce 1er tiers, 3 face-à-face remportés par Thomas Collos, qui permet de maintenir l’espoir de qualification pour son équipe.
Rassurés par leur gardien, les Cab’s profitent de deux power play pour faire le break en fin de tiers temps. C’est tout d’abord Florian Levillain qui efface deux défenseurs et fusille le gardien pour le second but des Cab’s (19’29’’). Après avoir été buteur, il se transforme en passeur pour Kévin Dugas, tout juste sorti de prison, qui peut s’élancer en break, il ne tremble pas face à Thomas Humbert et offre un 3ème but à son équipe (19’49’’).
3-0 en faveur des Caribous après le premier acte du match, l’espoir de qualification est encore intact.
 
 
L’écart se réduit sur les deux matchs mais ce n’est que la moitié du chemin.
Les Cab’s repartent de l’avant dans ce second tiers. Contrairement au match aller, ils concluent systématiquement leurs actions par des tirs, ce qui permet de mettre davantage en difficulté le gardien adverse.
Les Boxers essaient de se sortir la tête de l’eau mais ils se heurtent non seulement à Thomas Collos dans les cages, mais vont aussi, finir par enchainer les minutes de pénalité, ce qui ne favorise pas leur jeu.
Romain Danton va d’ailleurs profiter d’une supériorité numérique pour alourdir le score, en inscrivant un 4ème but (31’18’’).
Les Boxers prennent l’eau face à des Caribous sérieux et bien en place, après ce 4ème but, ils prennent en toute logique un temps-mort pour tenter de se remettre dans la course à la victoire. Celui-ci va être payant, puisque quelques minutes plus tard, les Bordelais vont inscrire leur 1er but de la rencontre, grâce à Cyril Boube sur un tir de loin (34’02’’).
Ce but ne perturbe en aucun cas, les Caribous puisqu’ils ne tardent pas à reprendre une avance de 4 buts !
Romain Danton, survolté par l’envie de se qualifier, s’offre un doublé sur un but en angle fermé, et permet à son équipe de mener 5 buts à 1 (35’12’’).
Les compteurs sont totalement remis à 0 en cette fin de second tiers, les équipes sont à 6 buts partout sur l’ensemble des rencontres.
 
 
L’ultime tiers débute avec une tension à son comble, la première équipe buteuse mettrait sans doute la deuxième chaos.
Ce tiers n’a rien à voir avec les deux précédents, les Caribous ont perdu beaucoup de force à devoir refaire leur retard, et les Bordelais, au contraire ont retrouvé un second souffle.
Les deux équipes peinent à installer une nette domination sur la glace, elles vont d’un but à l’autre, et ce sont leurs gardiens qui se démarquent en maintenant en vie leur équipe respective.
Signe qu’aucune équipe ne veut lâcher cette partie, les power play ne sont pas décisifs puisqu’aucun but n’est à déplorer.
Dans les dix dernières minutes, Bordeaux va commencer à prendre le dessus physiquement sur les Caribous, ils se font de plus en plus pressants. Les Cab’s ont encore de belles occasions mais fatigue et précision ne font pas bon ménage, et finalement ce sont les Boxers qui vont faire parler leur lucidité en toute fin de rencontre.
A cinq minute de la fin, le premier but inscrit serait, plus que jamais déterminant et les Boxers vont le démontrer. Cyril Lambert frappe en pleine lucarne et redonne la qualification à son équipe (55’06’’).
Une minute plus tard, Kévin Dugas a le palet de l’égalisation dans sa palette, il efface la défense de plusieurs feintes…mais manque totalement son tir.
Frustré, Romain Danton est rappelé à l’ordre par l’arbitre pour une charge incorrect et doit laisser son équipe en infériorité pendant 2 minutes…2 minutes de trop. Bordeaux en profite pour mettre à terre les Caribous en inscrivant un 3ème but par l’intermédiaire de Xavier Lafforge (57’15’’).
Pour asseoir définitivement leur qualification, Nicolas Mariage inscrira un 4ème et ultime but pour les Boxers (58’19’’), insuffisant tout de même pour remporter le match.
 
 
Les Boxers s’inclinent 5 buts à 4 mais valident leur ticket pour le deuxième tour des PlayOffs.
Revenus à égalité mais jamais qualifiés, il aura manqué un but aux Caribous afin qu’ils soient virtuellement qualifiés avant que Bordeaux ne fasse la différence en fin de rencontre.
Les Cab’s remportent tout de même une dernière victoire pour l’honneur, devant leur public, pour saluer cette belle saison.


Amélie Richier,
Dammarie-les-Lys,
Le 4 mars 2017

Amélie Richier
Actus match